Voyager écolo

Après cette longue période de COVID, nous avons, plus que jamais, envie de découvrir notre jolie planète. Mais ce n'est pas parce que nous sommes en vacances, que nos comportements écolos doivent aussi l'être ! Allons, allons, ne mettons pas de côté nos bonnes habitudes écocitoyennes car notre planète va mal ! Et s'il y a bien un indicateur qui nous le démontre : c'est la biocapacité de la Terre. Autrement dit, la capacité de la planète à absorber nos déchets et à reconstituer ses réserves. Et cette année, comme depuis 1971, on est en déficit écologique. En effet, nous avons besoin d'1,75 Terre pour vivre. Et le 28 Juillet était le jour du dépassement de la Terre. Autrement dit, en 7 mois, nous avons consommé toutes les ressources que la planète peut régénérer en 1 an. Ceci est d’autant plus inquiétant que cette date arrive de plus en plus tôt chaque année.

Allez, allez, ça suffit tout ça et voyons ensemble comment voyager écolo ! Voici donc nos 10 conseils écolo à adopter afin de réduire son empreinte écologique en vacances :

  1. Débrancher ses appareils électriques avant de partir
  2. Partir moins souvent mais plus longtemps 
  3. Eviter l'avion et la voiture et privilégiez le train, le bus et le vélo
  4. Privilégier des destinations près de chez soi ou des pays favorisant l'écotourisme
  5. Réserver des hébergements aux labels d'écotourisme
  6. Faire du "Slow travel" qui privilégie l’aspect qualitatif du voyage au détriment de la quantité de sites visités
  7. Ne pas abuser de la climatisation 
  8. Demander au personnel de chambre de ne pas changer vos draps et serviettes
  9. Utiliser une crème solaire aux filtres UV minéraux et biodégradables
  10. Respecter la nature (garder ses détritus avec soi, en pas toucher à la flore et la faune ...)

Et bien sûr surtout garder ses bonnes habitudes 😉 : continuez de trier vos déchets, acheter des produits locaux de et saison, privilégier la douche au bain, préférer la gourde aux bouteilles d'eau ...

Et si on vous expliquait davantage certains d'entre eux ? 


Privilégier des destinations près de chez soi ou des pays favorisant l'écotourisme

voyager-ecolo

Pour commencer, sais-tu quel pays est le plus éco-responsable ? Nous sommes pratiquement sûr que tu n’as pas la réponse. Roulement de tambour ... le Danemark. Promis, on ne le savait pas non plus dans la team ! Et on le sait grâce au classement IPE (Indice de Performance Environnementale) que réalise l'Université de Yale tous les 2 ans.

Le Danemark est donc pionnier en matière d’écotourisme. L’écotourisme se définit comme étant "une forme de voyage responsable dans les espaces naturels qui contribue à la protection de l’environnement et au bien-être des populations locales". Vous voulez que l'on vous parle d'autres pays ? 

  • Quid des Pays-Bas ? Copenhague, est la capitale du Danemark mais aussi et surtout la capitale mondiale du vélo avec ses 675 000 vélos pour 602 000 habitants ! Oui, oui, plus de vélos que d'habitants 😂. Et ces 10 dernières années, la ville a réduit de moitié ses émissions de gaz à effet de serre alors que la population a augmenté de 15% ! 
  • Ou encore de la Suède ? Elle a créé le 1er label écologique garantissant la qualité de +140 circuits proposés par des voyagistes écocertifiés du pays. Réservez auprès de ces voyagistes écocertifiés et vous y ferez des courses de chiens de traîneaux, de la pêche au homard ou encore du kayak de mer. 
  • Et l'Islande ? Avec ses vastes paysages à couper le souffle, l’Islande est une destination où il est facile de pratiquer l’écotourisme. Le chauffage et l’électricité du pays fonctionnent d'ailleurs pratiquement 100% grâce à des énergies renouvelables.

Nous avons également de très belles régions en France donc avant d'envisager de voyager hors de France, et si on prenait le train et on partait visiter notre beau pays ?

 

Eviter l'avion et la voiture et privilégiez le train, le bus et le vélo 

voyager-ecolo

Dans la mesure du possible, privilégiez le train par rapport à l’avion. Un chiffre pour vous convaincre de le faire ? Un voyage Paris-Marseille en avion est équivalent à 50 voyages en train pour ce même trajet. Un voyage en TGV émet en moyenne 80 fois moins de CO2 qu’un trajet en avion. Pas négligeable, n'est ce pas ?

Oui, tout le monde a envie de rejoindre rapidement ses vacances, mais cela est aussi associé à une plus grande pollution et donc à un épuisement plus rapide de nos ressources. Et puis, en y réfléchissant, il est parfois plus rapide d’y aller directement en train : alors que les gares sont en centre-ville, les aéroports se trouvent, eux, en périphérie. 

Si toutefois prendre l’avion est nécessaire pour vous rendre jusqu’à votre destination, des compagnies aériennes proposent des vols neutres en CO2. Elles compensent leur émission de gaz à effet de serre avec des programmes de plantation d’arbres. Vous le saviez ? 

 

Réserver des hébergements aux labels d'écotourisme

voyager-ecolo

Si la destination de voyage que vous choisissez n’est pas très écolo, choisissez un logement qu’il l’est ! Pour vous aider dans votre recherche, des labels ont été crées à l’échelle locale et internationale. Parmi les labels d'écotourisme, nous vous conseillons :

  • L’Écolabel européen Hébergement touristique, pour les pays de l’Union Européenne
  • La Clé verte et Green globe, au niveau international
  • L’Hôtel au naturel
  • Le Gîte Panda
  • L’Écogite

Et tant d’autres ! 

 

    Respecter la nature

    voyager-ecolo

    Cela commence par ne pas ramener de sable ou de beaux coquillages que vous trouverez au bord de la mer : 

    Le saviez-vous ? Il est interdit de ramasser le sable et les coquillages sur la plage. Toutefois, vous pouvez ramasser le « sable éolien » : celui qui a été déplacé hors de la plage par le vent et qui se retrouve sur les routes et trottoirs ! Les fleurs et les galets sont eux strictement interdits. Quant au bois flotté, vous pouvez le ramener chez vous ! 

    Pensez également à nos amis les coraux : achetez une crème solaire non toxique pour l’environnement, c'est à dire une crème :

    • biodégradable
    • aux filtres UV minéraux, comme le zinc et le titane qui sont déjà présents dans la nature. Sur les étiquettes, ce sera indiqué dioxyde de titane et dioxyde de zinc. 

    De plus, ne touchez ni à la faune ni à la flore : on n'arrache pas les fleurs de la forêt pour en faire un joli bouquet et on ne nourrit pas les animaux (nous ne parlons bien sûr pas des chats et autres animaux domestiques 😉), car les bébés peuvent être abandonnés par leur mère s’ils ont votre odeur. 

     

    Acheter des produits locaux et de saison

    voyager-ecolo

    Cette recommandation ne change pas de celles réalisées au quotidien bien sûr, mais quoi de mieux que de manger des fruits et légumes de saison et qui proviennent d'une production locale ? En faisant ainsi, vous réduisez votre impact environnemental et votre empreinte carbone. Et on ne parle pas du fait d’encourager les petits producteurs locaux qui sont bien trop souvent écrasés par les grands producteurs de masse.

    Tu ne sais plus exactement les fruits de légumes de ce mois-ci ? Retrouve dans cet article : les fruits et les légumes de saison.

     

    Demander au personnel de chambre de ne pas changer vos draps et serviettes

    voyager-ecolo

    Lorsque vous êtes à l'hôtel, les draps et serviettes sont lavés beaucoup trop fréquemment. C’est sûr que dormir dans des draps tout juste sortis de la machine à laver est très agréable, mais ce n’est malheureusement pas nécessaire et encore moins écolo ! 

    La solution est donc de demander au personnel de votre hôtel de ne pas laver votre linge de lit ou tout simplement de ne pas faire la chambre. Dans certains hôtels, il existe même des pancartes à déposer sur la poignée indiquant "Ne pas déranger/nettoyer". Lorsque le lavage est nécessaire, et si vous suggériez d'utiliser notre lessive naturelle 😇 ?

     

    Tu as désormais les cartes en mains pour faire de tes vacances des vacances qui respectent notre précieuse planète ! Maintenant que tu sais comment voyager écoloquelle sera la destination de ton prochain voyage ?

     

     

    SOURCES : 

    • NOTRE-ENVIRONNEMENT.GOUV (07/2021), "Tourisme durable : une solution pour voyager dans le monde de demain ?"
    • EPI : ENVIRONMENTAL PERFORMANCE INDEX (2022), "Classement EPI 2022"
    •  WWF (07/2022), "28 juillet : Jour du dépassement de la Terre : l’humanité entre dans le rouge"
    • GEO (08/2021), "Danemark : Copenhague, capitale du vélo ? Notre enquête à deux roues"
    • GEO (06/2009), "L’écotourisme, qu’est-ce que c’est ?"
    • SNCF, "Comparateur de mobilité"

    Écrire un petit mot

    Danika, marque de lessives et produits ménagers naturels, français et zéro déchet.

    Paiement sécurisé

    Par carte bancaire Visa, Mastercard, Amex,
    et par Paypal et Apple Pay

    Livraison offerte

    Livraison offerte à partir de 49€
    en France métropolitaine

    Envie de discuter ?

    01.55.30.54.92
    contact@danika-naturel.fr