Comment gérer l'éco-anxiété ?

Vous réalisez qu'il n'est pas normal d'avoir des périodes de canicules aussi longues et des inondations et feux de forêts aussi nombreux ? Vous portez de l'intérêt pour le changement climatique ? Vous êtes inquiets pour la biodiversité ? Vous vous préoccupez d'atteindre les +2 degrés avant la fin du siècle ?

On ne peut que vous félicitez pour cette prise de conscience car plus on s'intéresse au sujet, plus on réalise qu'il ne faut pas juste se remettre en question, mais également agir ! Face à cette prise de conscience, certains vont toutefois plus que d'autres se sentir démunis et l'avenir leur semblera alors sombre et sans espoir. Plus concrètement, ils vont développer un sentiment anxieux à la lecture du dernier rapport du GIEC, ils auront des troubles du sommeil, voire même ils vont remettre en question la naissance d'un enfant. 

Parce que ces émotions négatives ne vont faire que progresser, Danika vous décrypte le sujet et vous dit comment surmonter ce mal-être ! Dans cet article, on fait le point sur ce qui se cache derrière ces éco-émotions qui peuvent également être positives ! 

Qu'est-ce que l'éco-anxiété ?

L’éco-anxiété, également appelée solastalgie, désigne un état d’angoisse, de stress et d’une certaine colère face aux conséquences du réchauffement climatique. Cette notion grandit depuis quelques années, et pourtant, encore trop peu de personnes arrivent à mettre un mot sur ce mal être. 

Si vous vous sentez concerné, vous êtes loin d’être le seul ! Une large partie de la population française est dans le même cas. En effet, selon une étude réalisée par l'IFOP, une écrasante majorité de Français déclare être inquiétée par le réchauffement climatique : 85%. 

L'éco-anxiété chez les jeunes 

eco-anxiete-definition

Ces émotions d'inquiétude sont encore plus présentes chez les jeunes : 93% des 18-24 ans sont inquiets du phénomène climatique

La dernière étude réalisée auprès de +10 000 jeunes de 16 à 25 ans venant de 10 pays différents dans le Lancet Planetary Health est sans appel : 56% des jeunes estiment l'humanité est condamnée !

Une des raisons à cela est qu'ils sont plus exposés à cette thématique. Elle est en effet de plus en plus présente sur internet et sur les réseaux sociaux. Ils se retrouvent quotidiennement face à un tas d’informations dramatiques auxquelles ils ne savent pas réagir. De surcroît, ils ont l’impression de supporter le monde sur leurs épaules et de devoir réparer les erreurs des générations antérieures.

En parlant de jeunesse et d'environnement, comment ne pas penser à la jeune activiste Greta Thunberg qui, à 15 ans, a commencé à protester devant le parlement suédois contre leur inaction face au changement climatique. Elle représente les générations Y et Z, qui sont des jeunes inquiets et en colère.

Quels sont les signes de l'éco-anxiété ? 

comment-gerer-eco-anxiete

L’éco-anxiété peut avoir un réel impact négatif sur son quotidien. Cela peut se manifester par une simple inquiétude, jusqu'à, pour certaines personnes, des troubles anxieux, des insomnies ou encore une vision fataliste de l’existence. Vous est-il peut-être déjà arrivé de remettre en question vos ambitions et vos actions à cause des enjeux climatiques ? Certains vont jusqu'à remettre en question des choix très intimes comme celui de ses études, de son métier, de son alimentation ou encore du désir d’enfant. Certains ont en effet du mal à se projeter dans un futur qu'ils voient sombre. Il se disent qu'avoir un enfant annulerait tous leurs efforts écologiques ou que la meilleure façon de moins polluer, c’est peut-être finalement d’être moins sur Terre.

Attention à voir cette éco-émotion comme une chose uniquement négative. Comme nous rassure Caroline Hickman de l’Alliance Psychologique du Climat : "L'éco-anxiété n'est pas une maladie ni un trouble mental mais bien une réaction parfaitement normale et saine." 

On peut en tirer du positif, voire même des avantages ! Des solutions existent pour combattre ce sentiment anxieux et ainsi se sentir mieux. 

Comment se libérer de l'éco-anxiété ? 

cest-quoi-leco-anxiete

Comment être moins anxieux ? Comment gérer ses émotions négatives et en faire une force ? Comment générer de la motivation, de l'espoir et de la détermination face à ce phénomène écologique ? 

Limitez l'exposition aux informations 

Vous faites peut-être partis de ceux qui lisent leur feed d'actualités dès le réveil, qui regardent la TV en même temps que leur petit-déjeuner ou qui écoutent la radio pendant leur trajet jusqu'au travail. Ce qu’on lit, ce qu’on voit et ce qu’on entend ont un impact plus ou moins direct sur notre moral et notre bonne humeur. Et les nouvelles ne sont souvent pas très joyeuses ! 

Les mauvaises nouvelles climatiques font partie de notre quotidien. Il est important de les regarder pour avoir cette prise de conscience individuelle nécessaire à la prise d'actions collective. Mais au quotidien, cela peut tout simplement vous plomber le moral. On ne vous dit pas de vous enfermez dans une yourte en Mongolie et de vous couper de la civilisation ! Mais tout simplement d'être moins alimenté de manière automatique. Plutôt que de recevoir les informations par notifications tout au long de la journée, regardez-les une fois par semaine et approfondissez plusieurs sujets en même temps. Vous verrez, cela suffit largement ! Si vous savez déjà que vous ne vous y tiendrez pas, instaurez alors des périodes de détox médiatique pendant vos vacances ! 

Passez à l'action 

Le meilleur moyen pour atténuer ce sentiment d’impuissance est d'abord d'en parler à son entourage et ensuite d'agir ! Utilisez vos craintes comme un moteur.

Vous voulez des exemples d'actions ? En voici quelques unes : 

  • participez aux ramassages de déchets de votre ville
  • faites des cadeaux utiles et moins futiles
  • proposez des changements au travail
  • chauffez-moins
  • passez au zéro-déchet
  • achetez local
  • réparez vos appareils électroménagers et meubles
  • marchez 
  • allégez vos mails 
  • cuisinez des produits non transformés
  • achetez du matériel reconditionné 
  • soutenez les projets sur des plateformes participatives
  • révisez les règles du tri sélectif 
  • ...

La touche Danika 

Lorsqu’on aborde ce genre de thème lié aux problèmes environnementaux, on a tendance à utiliser un ton moralisateur et négatif.

C’est pour cela que chez Danika, on essaie toujours d’aborder ce thème avec positivité et de vous donner la banane sur Instagram et Facebook. Retrouvez par exemple tous les dimanches « Le Journal des bonnes nouvelles » en story. Et, bien sûr, vous pouvez retrouver sur notre site internet toute une gamme de produits zéro-déchet, sain pour l’environnement et pour la santé !

Surtout n’oubliez pas, si tout le monde fais un petit geste, on peut faire bouger les choses ! 
 
Sources 

- IFOP, (10.2018) "Balises d'opinion : Les Français et le réchauffement climatique"

- L'AVENIR, (11.2021), "Enfants et fin du monde : Quand l'eco-anxiété influence la parentalité"

- NATIONAL GEOGRAPHIC, (04.2020) " L'éco-anxiété, le nouveau mal du siècle" 

- FRANCE INTER, (11.2021), "Comment lutter contre l'éco-anxiété ?"

- ANXIETE (10.2019), "Eco-anxiété, la détresse lié au réchauffement climatique"

Écrire un petit mot

Envie de discuter ?

01.55.30.54.92
contact@danika-naturel.fr

Livraison offerte

EN FRANCE

Paiement sécurisé

Par carte bancaire Visa, Mastercard, Amex,
et par Paypal et Apple Pay