Toutes nos astuces sur le lavage et le séchage !

Comment laver son linge ? La question vous paraît peut-être naïve mais savoir laver son linge est plutôt utile dans la vie non !?

Dans cet article, on s'adresse autant au jeune homme novice qui ne sait toujours pas si la lessive doit se mettre dans le tambour ou dans le tiroir, qu'à la maman ou qu'au papa de 3 enfants qui ne sait pas quelle machine à laver choisir

Quelles sont les grands principes à retenir pour l’entretien de ses vêtements ?

  • Plus vous laverez chaud, plus il sera facile de rendre votre linge propre et d’en supprimer les tâches. Ceci ne s'applique toutefois pas au sang car l’eau chaude a une action catastrophique : elle cuira le sang sur le tissu. Il sera alors presque impossible de se débarrasser de la tâche !

  • Quels tissus supportent la chaleur de l'eau ? Le coton et les matières synthétiques la supportent assez bien.

  • Rien ne sert de laver trop chaud un linge pas très sale : par exemple, on dit souvent de laver sa serviette de bain à 60°. Certes une serviette en coton éponge supporte bien la chaleur, mais pourquoi la lever si chaude alors qu’elle n’a servi qu’à essuyer votre peau propre ? Nous recommandons pour la serviette de bain un lavage à 30° ou 40° maximum, qui est bien suffisant.

  • Plus vous laverez un linge avec de l’eau chaude et plus vous choisirez un essorage important, plus vous agresserez le tissu qui risque de devenir rêche plus facilement. 

  • Il vous faudra faire davantage attention avec des vêtements qu’avec du linge de bain ou de ménage.

À quelle température laver le linge ? 

Températures pour le coton et les matières synthétiques :

  • Vêtements en coton : 30° maximum

  • Sous-vêtements : 40° maximum

  • Serviettes de bain : 30° maximum

  • Serviettes pour les mains : souvent plus sales que les serviettes de bain, vous pouvez aller jusqu’à 40°

  • Torchons : 40° voire jusqu’à 60° selon le niveau de saleté

Températures pour les matières délicates :

  • La laine, le cachemire ou la soie : l’idéal est de pour ces matières, c'est de les laver à froid ou au maximum à 20° si votre machine ne propose pas à froid, mais c’est la température vraiment maximum.

Comment-laver-son-linge

Quel programme d’essorage choisir ?

Nous l'avons vu, plus la température est chaude plus le lavage sera efficace, mais plus votre linge risque également de s’abîmer.
Pour l’essorage, c’est pareil : plus le nombre de tours sera important, plus l’essorage sera efficace, mais plus votre linge s’abîmera.

Quel programme d'essorage pour ne pas abîmer le linge ?

Pour essorer votre linge classique, le nombre de tours d’essorage choisi a moins d’importance que la température. Cependant, rien ne sert de faire trop, cela risque tout de même à terme d’abîmer vos vêtements.

Comment essorer un pull en laine, en cachemire ou en soie ?

L’essorage n’est pas forcément néfaste pour des matières comme le coton ou les matières synthétiques. Lorsqu’il s’agit d’essorer des tissus délicats (laine, cachemire ou soie), il faut faire très attention. Deux options s'offrent à vous : 

  • Ne pas essorer : vous pourrez constater que souvent la laine ou même le cachemire ressortent secs du lave linge car ces matières sèchent très facilement d’elles-mêmes.
  • L’essorer à l’aide d’une serviette éponge : prenez une serviette de bain, posez là à plat au sol ou sur une table, étendez-là, étendez par dessus votre linge bien à plat également, puis roulez le tout jusqu’à former une forme de tube cylindrique. Appuyer légèrement dessus sans tordre et laissez ainsi quelques dizaines de minutes ou quelques heures jusqu’à ce que votre vêtement soit sec !

Pour ceux qui ne sont pas des maniaques et qui ne veulent pas trop s’embêter, vous pouvez choisir un essorage à 400 tours. Mais pas au-delà !

Attention ! Ne jamais essorer de la laine ou du cachemire en tordant le linge, vous risqueriez de casser les fibres ! On respecte les matières délicates et on préserve leurs fibres. C’est comme si vous faisiez cela à vos cheveux pour les sécher : vous risqueriez de les casser et de les fragiliser. Même les frotter vigoureusement avec la serviette n’est pas idéal, le mieux étant de les emmitoufler dans une serviette et d’attendre que l’absorption se fasse. C’est pareil avec le linge !

Comment-laver-son-linge

Comment faire sécher son linge ?

Le principe de base : ne surtout pas mettre les matières délicates au sèche-linge ! C’est la garantie de retrouver votre pull préféré acheté il y a une semaine avec deux tailles de moins !

On fait sécher son linge sur un étendoir, et quand il est très mouillé et que l'on veut éviter qu’il mettre trop de temps à sécher et prenne une mauvaise odeur, on essaie de le faire sécher le plus possible dans une pièce aérée, d’ouvrir la fenêtre, et de laisser respirer les vêtements entre eux !

La meilleure solution pour un pull épais et mouillé ou pour vos vêtements les plus délicats (gilet en laine par exemple), c’est de l’essorer comme précisé ci-dessus, et s’il est encore trop mouillé, le mieux reste de l’étendre sur une serviette éponge, bien à plat, la serviette absorbera le restant d’eau. Et on n’oublie pas de retourner la serviette et le vêtement.

Pour le coton et les tissus synthétiques, vous pouvez les mettre au sèche-linge.

Ah, et surtout, on ne fait pas sécher son linge près d’une source de chaleur (radiateur, cheminée, soleil caniculaire) sinon l’effet sera le même que de mettre vos vêtements au sèche-linge !

Une petite technique qui peut dépanner lorsque votre linge est presque sec mais légèrement humide à certains endroits : utiliser le sèche-cheveux. À ne faire que lorsque votre linge est presque sec car il s’agit d’une source de chaleur qui pourrait faire rétrécir et possible utilisez-le à froid pour que seul l'effet du vent sèche votre vêtement. À utiliser donc avec parcimonie !

Lavage en machine ou à la main ?

Pour les extrémistes ayant peur d’abîmer leurs vêtements délicats, la meilleure stratégie consiste à faire tremper son linge dans une bassine d’eau froide dans laquelle vous aurez pris soin de mettre de la lessive. Le souci c’est que vous en ressortirez un vêtement trempé ! Vous devrez alors l’essorer en le tordant légèrement, ou mieux encore pour ne pas le déformer : en le tapant sur la paroi de votre douche ou baignoire.

Attention s’il s’agit de laine ou de cachemire, on vous invite à lire le paragraphe ci-dessus sur l’essorage spécifique auquel il faut alors procéder pour ces matières si fragiles.

Comment choisir sa machine à laver ?

Il vous faudra choisir une machine :

  • Proposant un programme « laine » 
  • Proposant la possibilité de régler la température de l’eau à température « froid »
  • Proposant la possibilité de régler l’essorage à partir de 400 tours
  • Choisir une capacité selon la taille de votre foyer : si une capacité de 4 à 5 kg de linge peut suffire pour un couple ou un couple avec enfant, mieux vaut partir sur une machine avec une capacité supérieure de type 7 à 8 kg pour un foyer composé de 4 personnes ou davantage !

Comment choisir sa lessive ?

Pour cela il faut déjà comprendre le rôle de la lessive lorsqu’on fait une machine. Laver son linge, c’est un processus qui fait entrer en ligne de compte la machine, le vêtement, l’eau, mais aussi la lessive qu’on incorpore !

La lessive tout comme le reste a donc son importance.

Voici nos mises en garde :

  • Ne pas utiliser une lessive trop chimique comportant des azurants optiques lorsque vous lavez du linge noir ou coloré, ça risquerait de faire blanchir votre linge !
  • Ne pas utiliser trop de lessive au risque d’abîmer le tissu : alors certes, il n’y aura pas de catastrophe si vous mettez un peu trop de lessive quelques fois, mais sur la durée, mettre beaucoup trop de lessive surtout si c’est une lessive à la composition non écologique, peut abîmer les tissus. En effet certains composants sont parfois agressifs dans les lessives conventionnelles, et ce pour renforcer l’efficacité
  • La lessive en poudre doit être limitée au linge blanc car elle est plus agressive : souvent composée de percarbonate de soude qui a une action blanchissante
  • Attention aux lessives composées principalement de savon de Marseille : elles encrassent vos laves-linge et réduisent donc leur durée de vie car le savon de Marseille a tendance à figer, et il va donc s'agglomérer sur les parois du tambour et des canalisations

Si vous n’avez plus de lessive et que les magasins sont fermés, pas de panique : un shampoing fera l’affaire. Privilégiez un shampoing doux, d’autant plus s’il s’agit de nettoyer de la soie, de la laine ou du cachemire.

Que penser des hydrolats, balles de lavages, lingettes anti-décoloration ...

Il existe de nombreux produits complémentaires que vous pourrez utiliser pour améliorer l’efficacité du lavage de votre linge :
  • le percarbonate de soude : à utiliser pour redonner vie à votre linge blanc qui est devenu un peu jaune ou gris ! Une à deux cuillères à soupe directement dans le tambour. A noter : il ne révèle son efficacité qu’à partir d’une eau à 40°.
  • le bicarbonate de soude : une à deux cuillères à soupe directement dans le tambour renforcent l’action de la lessive sur les tâches grasses (à éviter sur le linge délicat)
  • le vinaigre blanc : une demi-tasse dans le tambour avant le lavage permet de préserver les couleurs, et une demi-tasse juste avant rinçage permet de lutter contre les odeurs de transpiration
  • les hydrolats (eaux florales) : à la lavande ou autres, ils vous permettent d’ajouter une agréable odeur à votre linge surtout si vous utilisez des lessives écologiques qui dégagent peu de senteur une fois le linge lavé.
  • les huiles essentielles : quelques gouttes rajoutées à votre lessive suffisent
  • les lingettes anti-décoloration : elles sont très utiles si jamais vous n’avez pas envie de séparer drastiquement vos sombres de vos clairs. Elles vont « boire » les couleurs et s’en imprégner, avant que votre linge blanc ou clair ne s’en imprègne lui-même !
  • les balles de lavage : leur action est mécanique, en tapant sur le linge elles vont améliorer le nettoyage du linge, un peu comme si vous tapiez le linge contre un mur lorsque vous lavez à la main

Quels sont les trucs et astuces des maniaques ?

Alors là on rentre dans un monde particulier : celui des gens qui veulent absolument garder leurs vêtements dans le même état qu’ils étaient lorsqu’ils les ont achetés !

Le principe est simple, c’est le principe du « toujours moins » : on choisit les températures les plus basses, pas ou très peu d’essorage, et on oublie le sèche-linge.

Du coup, tout à froid, ou 30° maximum pour les chaussettes et les sous-vêtements, et un essorage à 400 tours maximum, et ce, seulement pour le coton et le synthétique !

Ainsi, pour que les tâches disparaissent, on n’hésite pas à badigeonner ses cols de chemises ou autres traces avec du détachant en avance, sans quoi vous aurez un linge qui certes ne bougera pas, mais qui sera tâché.

Si vous avez peur qu’il reste quelques odeurs de transpiration, versez un peu d’hydrolats (aussi appelés eaux florales) dans le tambour de votre machine à laver (de quelques gouttes jusqu’à une cuillère à café ou un petit bouchon), ou utilisez l’eau de linge à vaporisez directement sur votre linge lavé, qu’il soit encore humide ou bien sec.

Et l’écologie dans tout ça ?

Laver efficace c’est bien, laver sans abîmer ses vêtements c’est bien aussi, mais laver efficacement, sans abîmer ses vêtements, et en respectant l'environnement, c’est encore mieux ! Alors on fera attention à respecter certains principes, que beaucoup d’entre vous connaissent déjà :

  • Ne pas laver ses vêtements trop souvent : des vêtements qui ne sont pas posés à même votre peau peuvent être portés plusieurs fois avant d’être lavés. C’est d’autant plus vrai si vous transpirez peu.

  • Utiliser des lessives écologiques : une fois rejetées dans le réseau des eaux usées, elles seront mieux détruites par les stations de traitement des eaux. Testez la notre

  • Ne pas sur-doser votre lessive : moins de lessive utilisée, c’est moins de lessive déversée dans nos rivières et ingérée par la biodiversité.

  • Eviter au maximum l’essorage et le sèche-linge : ou du moins autant que possible, car on sait bien que ce principe n’est pas simple à respecter pour les personnes qui habitent les petites surfaces et qui n’ont pas de place pour étendre leur linge. Notamment lorsqu’il s’agit d’étendre des draps qui risquent de prendre toute la taille de la pièce !

 

Source : Les maniaques de la team DANIKA ! 

Écrire un petit mot

Envie de discuter ?

01.55.30.54.92
contact@danika-naturel.fr

Livraison offerte

EN FRANCE

Paiement sécurisé

Par carte bancaire Visa, Mastercard, Amex,
et par Paypal et Apple Pay